À quoi sert un scarificateur thermique ?

scarificateur thermique

Pour garder les racines de votre pelouse en bonne santé, procéder régulièrement à une scarification est fondamental. Pour ce faire, il n’y a rien de mieux que l’usage d’un scarificateur thermique. Mais à quoi sert réellement cet appareil ? Pourquoi faut-il scarifier le gazon ? Petit tour d’horizon.

Le scarificateur thermique en quelques mots

Le scarificateur est un appareil qui assure l’entretien du gazon. Il peut se décliner sous plusieurs modèles, à savoir le scarificateur thermique, le scarificateur manuel et le scarificateur électrique. Ici, nous parlerons spécialement de la version thermique.

Le mot thermique indique que le scarificateur ne détient pas d’alimentation, mais qu’il est pourvu d’un moteur. Contrairement à la mouture électrique qui doit être branchée à une prise électrique, la mise en marche et le fonctionnement du scarificateur thermique sont assurés par un moteur à essence. Pour mieux connaître le scarificateur thermique, n’hésitez pas à vous rendre sur le site top-scarificateur-thermique.fr.

La principale fonction du scarificateur thermique

Le scarificateur thermique occupe un double rôle. D’une part, il contribue à aérer la terre tout en la labourant grâce à ses dents. D’une autre part, il retire le chaume et la mousse, lesquels couvrent la surface du gazon. Le labourage de la surface du sol lui permettra d’obtenir plus facilement des nutriments essentiels et de l’eau.

Ainsi, cela vous évitera d’arroser fréquemment votre pelouse. De cette manière, vous économiserez l’eau tout en jouissant d’un gain de temps non négligeable. De surcroît, il ne vous faudra plus semer une nouvelle fois votre pelouse toutes les saisons.

La suppression de la mousse est importante, car elle fait obstacle à la bonne oxygénation du gazon. De plus, elle l’empêche de se densifier. En d’autres termes, la mousse asphyxie la pelouse en se propageant petit à petit sur toute la surface du sol. D’ailleurs, il est à souligner que l’apparition de la mousse est plus rapide si le sol est implanté dans un coin ombragé. Une fois encore, l’emploi d’un scarificateur thermique vous sera d’une aide précieuse.

utiliser un scarificateur thermique

Les avantages à utiliser un scarificateur thermique

Posséder un scarificateur thermique chez vous vous offrira de multiples avantages. En voici quelques-uns.

L’emploi du scarificateur : pour moins d’arrosage

Comme nous l’avons déjà précisé précédemment, la scarification du sol permet de moins arroser la pelouse. Grâce au passage du scarificateur, l’eau pénètre plus aisément dans le sous-sol et évite que la terre devienne trop compacte et dure. Ainsi, le gazon est mieux hydraté, bien que vous n’arrosiez pas souvent.

Le scarificateur thermique : pour avoir une pelouse bien dense

L’utilisation d’un scarificateur vous aidera à conserver votre gazon bien dense et coupé à ras. Celui-ci sera alors plus harmonieux. Par la même occasion, le sol sera plus riche et les racines de la pelouse seront mieux alimentées en nutriments et en eau.

Le scarificateur : pour enlever efficacement la mousse du sol

La présence de la mousse se remarque essentiellement sur les zones ombragées, mais pas uniquement. Lorsqu’elle fait son apparition, elle absorbe les nutriments et l’eau supposés revenir à la pelouse. Elle monopolise également l’énergie recueillie des rayons de soleil. Résultat : le gazon meurt à petit feu.

Mais en vous servant d’un scarificateur thermique, vous pourrez y remédier. En plus de son aspect inesthétique, la mousse est nuisible à la pelouse, car elle la prive de tous ces éléments dont à elle besoin. Le scarificateur peut venir à bout de cette mousse incommodante, mais aussi du chaume.

Dites adieu aux mauvaises herbes grâce au scarificateur thermique

Les mauvaises herbes ont cette fâcheuse tendance à se manifester un peu partout, et la pelouse n’en est pas épargnée. Chiendents, pourpiers et graminées aiment en effet élire domicile n’importe où. Avec le scarificateur thermique, vous pourrez vous en débarrasser.

Passez le scarificateur sur votre pelouse au début du printemps. Cela vous permettra d’interrompre le cycle de pousse des mauvaises herbes. Ensuite, scarifiez le sol en automne. Cela vous préparera à la saison qui suit et empêchera la survenue du chaume et de la mousse.

Vous aimerez aussi...