Concevoir une maison bioclimatique, les démarches à suivre

Quelles que soient les raisons qui vous motivent à construire une maison bioclimatique, ayez toujours en tête que son principe repose sur l’utilisation des ressources de son environnement pour diminuer la consommation d’énergie. Par conséquent, vous devez suivre certaines démarches logiques pour répondre efficacement aux besoins d’une maison bioclimatique.

Choix de l’orientation idéale

Il s’agit de la première démarche incontournable dans la conception ce type de construction. En effet, l’objectif ici est de capter le maximum d’énergie solaire en hiver et de la diminuer en été. Pour ce faire, les façades d’une maison bioclimatique devraient s’orienter sur les axes suivants : Sud-Est, Sud-Ouest et Est.

Dans ces conditions, les façades sud bénéficieront toujours d’un ensoleillement maximal, tandis que les façades est et ouest s’exposeront au soleil en été.

De ce qui précède, les expositions directes des vitrages ou des fenêtres sur l’est ou l’ouest, c’est-à-dire en suivant l’axe du lever et du coucher du soleil sont à éviter. Si votre plan inclut une véranda, placez cette dernière du côté sud de la maison.

Elle permettra une meilleure circulation de l’air qui améliorera le réchauffement de la maison en hiver. En ce qui concerne l’agencement de vos pièces, les chambres se situeront idéalement à l’est ou à l’ouest et les pièces collectives pourront se placer au sud de la maison.

Choix de l’isolation

La récupération de la chaleur du climat environnant serait perte futile si la maison n’est pas correctement isolée. En effet, il y aura des pertes de chaleur qui se disperseront par le toit ou les murs. Pour éviter cela, améliorez l’isolation de votre maison bioclimatique en appliquant des isolants qui sont adaptés à chaque paroi de toiture, de mur ou de plancher.

Puisqu’il s’agit d’une maison bioclimatique soucieuse de l’environnement, privilégiez les matériaux naturels comme le bois, la terre, la brique ou le chanvre pour vos murs. Quant à la toiture, pensez à l’isoler avec de l’ouate de cellulose.

Isolez vos fenêtres en prenant soin d’y ajouter un double ou un triple vitrage. Enfin, il faut retenir que lorsque les éléments d’isolation sont bien installés dans une maison bioclimatique, le confort sera présent même en plein été, car l’intérieur de la maison est protégé de la chaleur.

Choix de la source d’énergie

L’idéal pour une maison bioclimatique est de choisir un mode de production d’électricité respectant l’environnement. Pour ce faire, vous avez le choix entre l’éolienne, l’énergie solaire et l’hydraulique. La décision se fera bien évidemment en fonction des ressources disponibles et de la faisabilité de l’installation sur votre terrain.

En respectant chacune des démarches citées ci-dessus, vous réaliserez non seulement une économie d’énergie allant de 15 à 20 % de votre consommation habituelle, mais votre maison sera tout aussi écologique.

Néanmoins, pour ce type de construction, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel, car seul ce dernier peut vous aider de manière précise dans la réalisation et l’étude de faisabilité de vos plans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *